Follow by Email

Nombre total de pages vues

jeudi 23 mars 2017

L'objet du désir.

Je ne me présente pas. Au cours de ce récit, et au fur à mesure des lignes, vous le devinerez assez tôt, et j’espère de manière excitante, à travers mon histoire.

Mes ancêtres avaient l’apparence d’une pierre, mais qui pouvait transformer, rien qu’en manipulation, en un voyage très chaud tout comme un silex qui pouvait créer le feu, par frottement.

mercredi 22 mars 2017

Qu'importe.



Dompteuse,
Je te sens moqueuse.
Soumise,
Je te sens acquise.
Voyeuse,
Je te sens rieuse.
Allumeuse,
Je te sens joueuse.
Libertine,
Je te sens coquine.
Mais munie de menottes,
Tu peux être une autre.
Ou même masseuse,
Tu sais  être amoureuse.
En solo,
Que c'est beau.
Ou encore parée de dentelle,
Tout simplement sensuelle.
Qu'importe tes fantasmes,
Tu m’enthousiasmes.
Qu'importe ton habit,
Tu m’éblouis
Qu'importe tes vœux,

Tu me rends heureux.

vendredi 17 mars 2017

Bon Week-End.



Premières caresses du soleil.
N'est-ce pas la même envie
 de lèvres chaudes sur son corps ?
N'est-ce pas le même désir
de bien-être ?

mercredi 15 mars 2017

Enfin seule.



Enfin, seule. Les enfants ont repris les cours. Son mari est au boulot. Il travaille dur, trop dur. Le soir après le repas, et quelques moments de télévision, il s’endort comme une souche. Alors, elle aime s’adonner, à quelques instants de détente, quand la maison est redevenue calme. En attendant que les esprits se reposent et se dirigent vers d’autres pensées bien plus excitantes, quand la fougue du  week-end réveille les corps.

Graffiti.

L'autre jour dans le métro de Rome,
où nous étions en vacances,
nous sommes passés devant un graffiti.
J'avais ma compagne au bras.


lundi 13 mars 2017

Amies lectrices, amis lecteurs.(confidences)


J'aime les gens, les connaître. Partager, échanger,converser, dialoguer.
Si vous voulez me contacter, vous pouvez le faire à breizhgil@gmail.com.

Je ne recherche pas un contact physique. Non loin de là. Mais un échange virtuel.
J'ai déjà quelques amies depuis longue date, au quatre coins de la France et aussi au delà des frontières.

Nous discutons, après avoir fait connaissance et gagné notre confiance mutuelle,
de nos vies respectives, bien sûr, mais aussi de plein d'autres sujets, de la région où l'on vit,
de nos vacances, etc...et même de politique, en ce moment avec l'une d'elle, et sans se fâcher, je vous rassure.

Bien sûr, vous pouvez aussi faire des critiques négatives ou positives sur mon blog. De vos attentes aussi. Vous pourrez aussi, par l'intermédiaire y publier sous votre pseudo, des textes, des appréciations en dehors des commentaires.

Bien sûr les mails mal intentionnés seront exclus. Et les échanges resteront dans le domaine du privé.

Amicalement.

dimanche 12 mars 2017

J'aime.....

                                      ......quand tu t'aimes.



Le petit bonjour du matin.

samedi 11 mars 2017

Beautés citadines.

Allume-moi.



Allume- moi de tous tes feux.
Donne-moi toute ta chaleur.
Fais-moi voyager sous d'autres cieux.
Fais-moi goûter d'autres saveurs.

Je ne suis pas devenu glacier.
Non, au contraire, toujours, je te veux.
Mais illumine- moi de ton brasier
Celui qui me rend amoureux.

Il reste encore de l'eau dans notre rivière.
Assez de force dans ce torrent,
Pour faire rouler toutes ces pierres.
Ne voguons pas à contre courant.

Alors, je me plierais, à tes désirs de femme.
A tes initiatives, je me soumettrais
Elle dort en toi, allume-moi cette flamme.

Les habitudes, dehors, je les pousserais.


Bon Week-End.


mardi 7 mars 2017

Douche tahitienne (souvenir)



Il y a encore quelques heures, elle était allongée tout au bord du lagon. Le corps, à peine, immergé dans le peu de profondeur. L'eau était chaude, mais donnait, quand même, une sensation de refroidissement.

lundi 6 mars 2017

Dentelles.



Ton corps est cambré. Ta peau mate contraste avec le clair de ta guêpière. Les baleines sont dans la lignée parfaite de tes jarretelles tendues. Les volants brodés donnent une légèreté à l’ampleur de l’excitation voulue. Les bandes blanches, retenant tes bas, barrent, avec volupté, le haut de tes cuisses et pénètrent,  par leur élasticité, ta chair. Les attaches semblent en harmonie avec le souci du maintien de la broderie supérieure et la douceur de ta peau. Deux autres bandes blanches, ornées d’un joli petit nœud, épousent tes hanches, et emprisonnent ce petit triangle blanc. Un triangle transparent et brodé, laissant deviner, avec flou, ton intimité. Le tissu, de par ta position, laisse un espace entre ta peau et lui. Ma main s’y glisse et va rejoindre ton pubis ras, douceur soyeuse, invitant mes doigts à plonger entre tes lèvres chaudes et gonflées, gorgées de cyprine…. 

dimanche 5 mars 2017

Séances CINEMA.

Vu et adoré.








Le temps pluvieux de dehors, avec ses rafales de vent, s'y prête....



une envie de rester couchée. Elle retire sa nuisette transparente qui la rendait déjà plus que séduisante, mais ce qu'elle veut, ce sont des caresses, des baisers, à fleur de peau, de ses seins jusqu'à son puits d'amour déjà bien excité.....

mercredi 1 mars 2017

Au bar du Plaisir.


Le bon vin nous avait mis sur les rails de l’excitation. Déjà dans ce petit restaurant, j’avais senti tes pieds nus, monter, sous la table, le long de ma jambe. Je les avais sentis aussi venir au chaud sur ma fermeture éclair, provoquer mon sexe qui répondait immédiatement à tes avances. Je te sentais coquine, en ce soir.