Follow by Email

Nombre total de pages vues

vendredi 25 décembre 2020

Précision.

Les photos qui figurent dans ce blog ne m'appartiennent pas. J'admire le travail des auteurs, car je les trouve toutes belles, puisqu'elles illustrent de belle façon ce site.
Je n'ai pu retrouver les auteurs. Par contre, s'il advenait que je dérange en les publiant, qu'ils me contactent (voir mon profil) et je les retirerais selon leur désir. Où alors, ce qui me ferait encore plus plaisir, ça serait d'y apposer leurs noms sous la photographie.
J'admire cet art.

vendredi 28 février 2020

Les seins. (témoignages de Sensuellecokine, Krystelle, Nicky, Ophélie)

Ophélie 


 aussi nous en parle.
En effet, après,
Sensuellecokine,
Krystelle,
Nicky,


Ophélie a eu la gentillesse, également, de venir poser ses jolis mots,
sur ce sujet qui ne laisse donc, pas indifférente la gent féminine.

Je remercie infiniment les femmes qui jouent le jeu.
Un grand merci à elles.

Son témoignage est à la suite.



Je me suis souvent demandé, si les femmes accordaient autant d'importance à leur poitrine que nous les hommes. Du moins, pour moi, j'aime, j'adore même, les contempler à travers un tissu léger, en

vendredi 21 février 2020

Constat.

Nous avons vu dans l'article précédent,
à travers des témoignages de
Sensuuellecokine, Kristelle et Nicky,
(je ne les remercierai jamais assez,
d'avoir participé , déposer leurs mots si joliment,
donner leur avis,
et il n'est pas trop tard, à d'autres d'y revenir)
qu'elles ont un point commun,
c'est que dès qu'elles le peuvent,
elles aiment rendre leur liberté
à leur poitrine.



Alors, même si on aime, la belle dentelle,


nous n'y sommes pas contre,
bien au contraire.
Enfin, c'est mon avis d'homme.

Mais, je m'interroge sur un nouveau fait.
Pour le bas, en est-il de même ?
Est-ce qu'on croiserait, sans le savoir,
plus de femmes,
qu'on ne le croit,
sans culotte, sous leur jupe, leur robe?

Oups !


dimanche 9 février 2020

Un dimanche.

J'ai essayé de lire dans les pensées d'Ophélie,
quand elle contemplait les dessins de l'article précédent.
Ces dessins étaient sages, il est vrai.
Alors, faisons grimper la température.



A noter, que quand on laisse libre à l'imagination
des artistes, tout est énorme...


samedi 8 février 2020

Un petit good morning...

...pour commencer le W-E.
Il y a plusieurs façons de traduire
ce qui nous plait, nous excite.
L'écriture, la photographie, la vidéo.
Aujourd'hui, c'est le dessin.
J'aimerais avoir ce talent, hélas.
Cette série est assez sage,
mais, il en existe d'autres,
beaucoup moins...
Peut-être, pour une autre fois,
si vous voulez.


jeudi 23 janvier 2020

Par Amour. Histoire 2.




-Monsieur, êtes-vous amoureux ?

-Pourquoi, cette question stupide ? Vous le savez.

-Elle est aussi stupide que la votre de l’autre jour.
-Oui, c’est vrai. Mais vous avez raison, on aime bien l’entendre et on ne s’en lasse pas de dire et d’écouter des « Je vous aime ».

dimanche 19 janvier 2020

Par Amour. Histoire 1.


-Madame, m’aimez-vous ?

-Ben, oui, mon gentil homme, vous le savez trop bien.

-Alors, faites-vous jouir, par amour.

samedi 18 janvier 2020

Bon Week-End.

Bonjour à vous.
En ce début d'Année, 
reprise tout en douceur, 
et en sensualité.
On en a bien besoin.
Et la femme, sait si bien
nous mettre en cet état
de bien être.
(Quelques clins d'oeil dans certains clichés)


lundi 23 décembre 2019

La famille Noël.

Au vu des nouvelles réformes que le pouvoir veut imposer,
le Père Noël est parti en retraite bien méritée, avant les nouvelles donnes.


mercredi 18 décembre 2019

En toutes saisons.


En Automne, on peut la qualifier de jolie feuille argentée.
En Hiver de feu de braise.
Au printemps de belle fleur.
En été, ça peut-être aussi de beau coquillage.

samedi 14 décembre 2019

Aujourd'hui

Aujourd'hui pas de long discours, pas de titre bon week-end,
(il y en a qui en joue pour remettre les "pendules à l'heure"-sourire).
Je vous le souhaite bon, quand même, n'ayez crainte.
Alors je vous poste, tout simplement, quelques images découvertes ce matin,
et tout ce qu'elles m'inspirent.
Silence et partage.


vendredi 13 décembre 2019

Une peinture.

Celle ci, est de Théodore CHASSERIAU.(1819.1856)
Elle décrit un bain antique intitulé "Le Tepidarium".
Elle représente, donc, une scène où de nombreuses femmes de Pompéi, s'adonnent
au plaisir des bains dans la partie des thermes où elles pouvaient prendre des bains tièdes,
se reposer et se sécher.

C'est très sensuel, presque érotique.
Je vous avoue, j'ai flashé dessus.
Cette penture, je la voudrais bien, 
sur tout un pan de mur de ma chambre.

Pour plus de détails sur cette oeuvre, cliquez sur l'image.
Il y a même l'effet loupe sur ce lien.
Féerique.


samedi 7 décembre 2019

Bon Week-End.

Allez, pour ce Samedi,
un petit clip sympa,
qui fera du bien,
je crois.
Beau temps, été, piscine,
amours....Une chanson.
Tout ce qu'on aime, quoi.


jeudi 28 novembre 2019

Les courtisanes.

Toujours dans l'univers des femmes,
aujourd'hui j'ai envie de vous faire découvrir celui des Courtisanes.
Elles étaient belles et elles usaient de leur beauté et de leur charme,
en grandes séductrices, pour se faire "entretenir". 
Tout comme le faisait les espionnes, pour tout autres raisons.
Nous aurons l'occasion d'en parler dans un autre post.
Aujourd'hui, j'ai envie de partager un très bel article au sujet de ces dames.
Cet article figure dans un magnifique blog,
(http://dona-martin.blogg.org/)
"Histoire de femmes'
Il est riche en documentations, et photos,
très bien fait.

Vous pourrez découvrir
celui des Courtisanes en cliquant sur la première image.
Bonne lecture.

 http://dona-martin.blogg.org/les-grandes-courtisanes-du-tout-paris-xixe-siecle-a125392680








samedi 23 novembre 2019

Bon Week-End.

Parce que dans plusieurs endroits du monde, il y a de la tension.
Puisqu'il pleut. Bon sang, mais d'où vient toute cette flotte !
La planète pleure-t-elle ?
Puisque mon dernier livre, c'était :

(je le recommande)

Puisque Nathalie Cardone me fait toujours autant flipper
avec ce clip de reprise de  "Hasta siempre Che Guevara".
(qu'elle est belle et sexy dans cette boue et cette pluie.).
Et toutes ces femmes qui se regroupent...
Je n'appelle pas à la révolution...
non, un état d'esprit, c'est tout.





Bon Week-End !

mercredi 20 novembre 2019

Dessins, des seins (2)

Au cours de mes nombreux voyages sur la toile,
(toujours axés sur la femme qui me fascine, vous vous en doutez)
j'ai découvert une des nouvelles façons de s'exprimer,
autant que les hommes, des femmes, dans l'art du dessin,
et plus précisément, dans celui de l'érotisme.
Quand je dis nouvelle, nous avons vu, précédemment,
avec Suzanne Ballivet, que ce n'est pas d'aujourd'hui, que ça existe.
Mais, disons que les moyens, eux, sont nouveaux,
puisque que c'est souvent sur des réseaux sociaux comme un Instagram (que je n'ai pas) ou FB.... , qu'elles le font.
Et c'est dommage, d'ailleurs, que ça se résume, qu'à ces comptes.
Pas trouvé de blogs sur elle.
Mais ce sont les moyens modernes.

Aujourd'hui, je vais donc, vous présenter, AMALIA RUSSIELLO, 
(que vous connaissez, peut-être déjà), qui est à l'origine de la marque
Madame Dabi (cliquez). 
Si j'ai tout compris ses dessins servent d'impressions pour de nombreux supports.
(tee-shirts, sacs, posters et autres.)
C'est une finesse érotique qui relate pour la plupart, les années folles,
très féminines,
que j'adore.
J'espère que l'artiste italienne ne m'en voudra pas de publier, ici,
quelques planches, qui sont de sa propriété.


 Amalia Russiello

dimanche 17 novembre 2019

Nouveau plaisir.




Ses mains douces caressaient la peau nue de son torse. Ses lèvres suçaient ses tétons. Et quand elle s’arrêtait, c’était pour voir la réaction sur le visage de son homme. Mais son regard oscillait aussi avec le bas-ventre de celui-ci. Là où, une autre chevelure que la sienne balayait le bas du corps de son amant. Là où encore d’autres lèvres que les siennes embrassaient, suçaient, où  une autre langue

vendredi 15 novembre 2019

STOPPPPPP !!!!!!!! Ce n'est pas l'heure !!!!

Déjà, que cette fête, de plus en plus commerciale, 
n'a plus de charme, depuis belle lurette,
et qu'on nous bassine sur la sur-consommation,
les plateaux de télé, ont le décor de Noël depuis , bientôt une semaine.
C'est quoi ce cirque, ce ridicule.
(Et ne parlons pas des pubs radios.)
J'en est même vu avec le fameux pull d'hiver, made in moche,
début Novembre !
Arrêtons ! Arrêtons ! Ils nous prennent vraiment
pour des C.....!
Et attention, le 26 Décembre,
ils commencent les chocolats de Pâques.


Après ce mini coup de gueule,

samedi 2 novembre 2019

Bon Week-End.

Alerte tempête.
Restez prudent(e)s!
Mais, elle peut donner 
de jolis spectacles,
surtout qu'elle porte
un nom féminin.
Amélie.
Elle peut rappeler de certaines
grilles de métro.
Eole en mode coquin !
Bon Week-End.



vendredi 1 novembre 2019

Toi/Moi ; Moi/Toi.




Ses yeux commençaient à s’habituer à l’obscurité.
Bras croisés sous sa tête, il scrutait le plafond.
Sa compagne et femme dormait près de lui.
Sa respiration était profonde et apaisée.
Son insomnie l’amena à se poser quelques questions.

mercredi 30 octobre 2019

Littérature. (1)





Continuons notre voyage au royaume fascinant de la femme. Dans les précédents articles, on avait découvert la femme dans le milieu de l'illustration érotique (des seins, dessins), et d'autres.
Aujourd'hui, cette nouvelle rubrique s'ouvre sur les femmes qui ont osé (maintenant, c'est plus facile et plus courant, je vous l'accorde, mais, un fut un temps....) écrire l'érotisme, et les pensées assez chaudes que leur esprit emmagasinait, et qu'elle couchait sur papier.
Cette exemple de Georges Sand, montre qu'à une certaine époque, il fallait être astucieuse pour déclarer sa flamme, par un message codé, par exemple. D'autres ont écrit sous des pseudos, ou encore en servant de "nègre" à des hommes, et aussi signant par un prénom aussi bien féminin que masculin,prêtant confusion,etc...

Aurore Dupin, plus connue sous le pseudonyme Georges Sand, en mode coquine.


Son Wikipédia en cliquant sur l'image

Article paru dans Poetica.fr.


Lettre par Aurore Dupin

George Sand

dimanche 27 octobre 2019

samedi 26 octobre 2019

Bon Week-End.

En 2012, je me suis amusé à mettre en images,
"The great gig in the sky", 
des PINK FLOYD,
avec la sublime voix 
de CLARE TORRY.

Bien sûr, ce titre doit interpréter d'autres pensées au groupe,
mais moi, j'ai la mienne, et elle ne me déplaît pas.

Je n'avais jamais réussi à la mettre sur un blog.
Maintenant, que de nouvelles technologies 
arrivent, (merci la fibre optique),
j'ai enfin pu publier ce petit montage.

Quoi de plus plaisant, pour commencer
ce Week-End,
avec cette rediffusion.
De la bonne musique, de la beauté,
de la jouissance...


vendredi 25 octobre 2019

Dessins, des seins (1)

Comme vous le savez, ce blog est dédié à l'Univers des femmes.
Tout m'intéresse en elles: leurs vies, leurs passions, leurs préférences,
leurs sensations, leurs sentiments, leurs pensées à travers
ce qu'elles publient, etc....
Aujourd'hui, une nouvelle rubrique, que l'on croyait , uniquement exploitée par les hommes.
Et bien, non, désolé.
Les femmes excellent aussi, dans ce domaine.
Je veux parler de l'Art érotique à travers les dessins, les illustrations, les peintures.


Aujourd'hui, j'ai envie de commencer cette rubrique, 
par une artiste du début des années 1900.
SUZANNE BALLIVET.
Bien sûr son talent ne se résumait pas qu'à l'érotisme,
mais voici quelques planches.


Son Wikipédia en cliquant sur cette première image.

samedi 19 octobre 2019

Bon Week-End.

Les dessous chics...
Les hommes aiment (les femmes aussi, je pense, elles nous le diront),
les regarder, les toucher, les caresser...les offrir, et oui, je fais partie de ces Z'hommes là.
Les femmes aiment les porter (elles nous le diront aussi, certaines trouvent compliqué de s'en vêtir,
ou préfèrent l'amour sans chi-chi, au naturel...), nous séduire, donner aussi le thème de la soirée, 
suivant leurs désirs, suivant, aussi, la matière (dentelle ou cuir, ou autres), 
les transparences, les couleurs,etc....
Dès l'Automne, on ne sait pas ce qu'on peut trouver sous les robes, les jupes.
Surprise !
C'est un des avantages de ces mois plus frisquet, plus pluvieux...
Il n'y a pas que des inconvénients.

Bon Week-End.

Mirco Cabbia

dimanche 13 octobre 2019

Poème.



Extrait de mon livre de chevet  du moment.
"Un renard dans le miroir"
Luisa GALLERINI.

Tendre la jeune femme rousse,
Que tant d'innocence émoustille,

samedi 12 octobre 2019

Bon Week - End.

Si vous allez à la cueillette
aux champignons,
attention, vous pouvez faire d'étranges,
mais belles rencontres.


samedi 5 octobre 2019

Bon Week-End.

Dryade


Dryades, wikipédia en cliquant sur l'image.

Au fil de mes lectures, j'ai découvert ce nom féminin 
qui sonnait bien, et qui alimentait ma curiosité,
par rapport au contexte du livre.
J'aime les femmes et tout ce qui se rapporte à elle,
m'intéresse.
Aussi, je me suis renseigné sur la signification et les origines
de ce nom féminin.
Tout de suite, elles m'ont fait penser à une amie (je l'espère)
qui est liée à la nature et la nudité
et au contact féminin.
Je l'apprécie énormément !
Bise à elle et toutes ses nymphes.
Un salut aussi à mon ami H,
qui je sais, aime cette liberté,
toute naturelle de la nature et du corps.







 Honorine.



dimanche 29 septembre 2019

Divertissement dominical.


La Bretagne est réputée pour avoir plusieurs saisons en une journée.
C’est bien connu.
La preuve en est encore, aujourd’hui.
Parti en balade, en forêt de Brocéliande,
Sous un soleil frisquet, mais radieux,
Quand tout d’un coup, le vent se mit à souffler dans les branches,
Dans un son assez lugubre.
Les feuilles, en cet automne, qui avaient commencé leur retour au sol,
Dans leur danse lente et mélancolique que l’on connait bien,
Se trouvaient propulsées avec violence dans divers endroits non choisis.
Le ciel devint noir ébène et la pluie se mit à tomber avec grande force.
Est-ce que les légendes arthuriennes se réveillaient ?
J’avançais péniblement, trempé jusqu’aux os,
Quand au fond d’une clairière j’aperçus une chaumière dont les fenêtres diffusaient une lumière chaleureuse.
Mes pas se dirigeaient vers cet abri de fortune et inespéré.
Tant pis, si c’était celui de lutins aux oreilles pointues, de Merlin, de sorcières, ou des chevaliers de la table ronde.
J’arrivais devant l’un des carreaux. Du revers de manche, j’essuyais la buée et mes yeux n’en revenaient pas.
Dans la chaumière de jeunes et jolies femmes s’amusaient.
Elles avaient,  immédiatement, un pouvoir  revigorant, énergisant.
Elles me réchauffaient le cœur, et bien plus encore, à voir mon bas ventre.
Etaient-elles les filles de Morgane ou Vivianne ?
Leur jeu me séduisait et je décidais de tourner la poignée.
N’auriez-vous pas fait de même ?

jeudi 26 septembre 2019

Libertine.


Oh, ma belle citadine.
Tu es devenue libertine.
Tu t’es retournée vers d’autres gorgées d’adrénaline,
De source masculine ou féminine.

vendredi 6 septembre 2019

Renaissance.




L’eau s’arrêta de couler. Le pommeau livrait ses dernières gouttes. Emilie prit le savon en forme de grosse boîte d’allumettes avec un « MARSEILLE » en majuscule gravé dessus. Un authentique. Un achat qu’elle avait ramené, de leur dernier voyage sur la Canebière, dans une petite boutique (il en restait encore), sur les hauteurs du vieux port, cher à Pagnol et à Raimu, où, dès que la vieille porte s’ouvrait, les odeurs parfumées de ces savons, faisaient immédiatement frémir vos narines.