Nombre total de pages vues

mercredi 9 août 2017

En toutes saisons.

En Automne, on peut la qualifier de jolie feuille argentée.
En Hiver de feu de braise.
Au printemps de belle fleur ensoleillée.
En été, ça peut-être aussi de beau coquillage salé.

On le trouve sous un mont très peu fourni,
Des fois même, aussi lisse qu’un galet.
Et là, quand ses lèvres gonflées s’entrouvent,
Ce joli coquillage vous délivre ses parois rosées,
Ses saveurs iodées et parfumées.
Il appelle votre bouche, votre langue.
Et si vous y mettez toute votre délicatesse,
Il vous offrira aussi son petit joyau,
Cette petite perle réceptive aux baisers et succions,
Toute bombée et lisse, communicant toute son excitation.
Alors, ce joli coquillage déversera sur votre langue
Une fine coulée de saveur.
Quand vous goûterez, à ce ruissellement juteux,
Véritable nectar du plaisir jouissif
vous ne pourrez plus vous en passer.

Vous y deviendrez addict de ce délice si féminin.








4 commentaires:

  1. Oh oui!
    Et l'on ne peut être que d'accord avec toutes ces belles images!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Images osées, je sais, mais si réalistes,
      qui donnent des envies si délicieuses.

      Supprimer
  2. Tesão de bundas e bucetas lindas,adoraria lambe-las todinhas e socar essa pica até o saco,delicias,beijos....

    RépondreSupprimer