Nombre total de pages vues

vendredi 1 décembre 2017

Précision.

Les photos qui figurent dans ce blog ne m'appartiennent pas. J'admire le travail des auteurs, car je les trouve toutes belles, puisqu'elles illustrent de belle façon ce site.
Je n'ai pu retrouver les auteurs. Par contre, s'il advenait que je dérange en les publiant, qu'ils me contactent (voir mon profil) et je les retirerais selon leur désir.
J'admire cet art.

jeudi 23 mars 2017

L'objet du désir.

Je ne me présente pas. Au cours de ce récit, et au fur à mesure des lignes, vous le devinerez assez tôt, et j’espère de manière excitante, à travers mon histoire.

Mes ancêtres avaient l’apparence d’une pierre, mais qui pouvait transformer, rien qu’en manipulation, en un voyage très chaud tout comme un silex qui pouvait créer le feu, par frottement.

mercredi 22 mars 2017

Qu'importe.



Dompteuse,
Je te sens moqueuse.
Soumise,
Je te sens acquise.
Voyeuse,
Je te sens rieuse.
Allumeuse,
Je te sens joueuse.
Libertine,
Je te sens coquine.
Mais munie de menottes,
Tu peux être une autre.
Ou même masseuse,
Tu sais  être amoureuse.
En solo,
Que c'est beau.
Ou encore parée de dentelle,
Tout simplement sensuelle.
Qu'importe tes fantasmes,
Tu m’enthousiasmes.
Qu'importe ton habit,
Tu m’éblouis
Qu'importe tes vœux,

Tu me rends heureux.

vendredi 17 mars 2017

Bon Week-End.



Premières caresses du soleil.
N'est-ce pas la même envie
 de lèvres chaudes sur son corps ?
N'est-ce pas le même désir
de bien-être ?

mercredi 15 mars 2017

Enfin seule.



Enfin, seule. Les enfants ont repris les cours. Son mari est au boulot. Il travaille dur, trop dur. Le soir après le repas, et quelques moments de télévision, il s’endort comme une souche. Alors, elle aime s’adonner, à quelques instants de détente, quand la maison est redevenue calme. En attendant que les esprits se reposent et se dirigent vers d’autres pensées bien plus excitantes, quand la fougue du  week-end réveille les corps.

Graffiti.

L'autre jour dans le métro de Rome,
où nous étions en vacances,
nous sommes passés devant un graffiti.
J'avais ma compagne au bras.


lundi 13 mars 2017

Amies lectrices, amis lecteurs.(confidences)


J'aime les gens, les connaître. Partager, échanger,converser, dialoguer.
Si vous voulez me contacter, vous pouvez le faire à breizhgil@gmail.com.

Je ne recherche pas un contact physique. Non loin de là. Mais un échange virtuel.
J'ai déjà quelques amies depuis longue date, au quatre coins de la France et aussi au delà des frontières.

Nous discutons, après avoir fait connaissance et gagné notre confiance mutuelle,
de nos vies respectives, bien sûr, mais aussi de plein d'autres sujets, de la région où l'on vit,
de nos vacances, etc...et même de politique, en ce moment avec l'une d'elle, et sans se fâcher, je vous rassure.

Bien sûr, vous pouvez aussi faire des critiques négatives ou positives sur mon blog. De vos attentes aussi. Vous pourrez aussi, par l'intermédiaire y publier sous votre pseudo, des textes, des appréciations en dehors des commentaires.

Bien sûr les mails mal intentionnés seront exclus. Et les échanges resteront dans le domaine du privé.

Amicalement.

dimanche 12 mars 2017

J'aime.....

                                      ......quand tu t'aimes.



Le petit bonjour du matin.

samedi 11 mars 2017

Beautés citadines.

Allume-moi.



Allume- moi de tous tes feux.
Donne-moi toute ta chaleur.
Fais-moi voyager sous d'autres cieux.
Fais-moi goûter d'autres saveurs.

Je ne suis pas devenu glacier.
Non, au contraire, toujours, je te veux.
Mais illumine- moi de ton brasier
Celui qui me rend amoureux.

Il reste encore de l'eau dans notre rivière.
Assez de force dans ce torrent,
Pour faire rouler toutes ces pierres.
Ne voguons pas à contre courant.

Alors, je me plierais, à tes désirs de femme.
A tes initiatives, je me soumettrais
Elle dort en toi, allume-moi cette flamme.

Les habitudes, dehors, je les pousserais.


mardi 7 mars 2017

Douche tahitienne (souvenir)



Il y a encore quelques heures, elle était allongée tout au bord du lagon. Le corps, à peine, immergé dans le peu de profondeur. L'eau était chaude, mais donnait, quand même, une sensation de refroidissement.

lundi 6 mars 2017

Dentelles.



Ton corps est cambré. Ta peau mate contraste avec le clair de ta guêpière. Les baleines sont dans la lignée parfaite de tes jarretelles tendues. Les volants brodés donnent une légèreté à l’ampleur de l’excitation voulue. Les bandes blanches, retenant tes bas, barrent, avec volupté, le haut de tes cuisses et pénètrent,  par leur élasticité, ta chair. Les attaches semblent en harmonie avec le souci du maintien de la broderie supérieure et la douceur de ta peau. Deux autres bandes blanches, ornées d’un joli petit nœud, épousent tes hanches, et emprisonnent ce petit triangle blanc. Un triangle transparent et brodé, laissant deviner, avec flou, ton intimité. Le tissu, de par ta position, laisse un espace entre ta peau et lui. Ma main s’y glisse et va rejoindre ton pubis ras, douceur soyeuse, invitant mes doigts à plonger entre tes lèvres chaudes et gonflées, gorgées de cyprine…. 

samedi 4 mars 2017

Le temps pluvieux de dehors, avec ses rafales de vent, s'y prête....



une envie de rester couchée. Elle retire sa nuisette transparente qui la rendait déjà plus que séduisante, mais ce qu'elle veut, ce sont des caresses, des baisers, à fleur de peau, de ses seins jusqu'à son puits d'amour déjà bien excité.....

mercredi 1 mars 2017

Au bar du Plaisir.


Le bon vin nous avait mis sur les rails de l’excitation. Déjà dans ce petit restaurant, j’avais senti tes pieds nus, monter, sous la table, le long de ma jambe. Je les avais sentis aussi venir au chaud sur ma fermeture éclair, provoquer mon sexe qui répondait immédiatement à tes avances. Je te sentais coquine, en ce soir.

dimanche 26 février 2017

Faire durer le plaisir.


Partager, en demi-sommeil, des caresses.
Sentir les mains de sa partenaire parcourir son corps.
Sentir la peau chaude de l’autre sous ses doigts.
Ce frôlement qui éveille l’excitation de deux êtres amoureux.
Partager, donner, recevoir.
Echauffer ce corps à corps, avant que les mains deviennent plus audacieuses,
Glissant sur le léger duvet de la toison.
Puis plus bas, sur les sexes gonflés, gorgés d’envie.

Que de moments délicieux.

Laisser ces corps en appel,
Que même une douche n’aura pas réussi
A éteindre les désirs.

L’excitation à fleur de peau, amplifiée, au cours de la journée,
Par des attouchements, des frôlements, des regards emplis de malice.
Puis, de nouveaux préliminaires, peut-être, plus accentués,
Arriver au point de non retour, ne plus pouvoir se retenir,
Et tel un volcan libérant sa lave,
Craquant sous les caresses, lèvres, langues, bouches assoiffées, corps imbriqués,
Offrir à l’autre une jouissance commune, semblant interminable.


Que de moments délicieux.

lundi 13 février 2017

Gourmandise de la St Valentin.



Je venais de débarrasser la table et j’arrivais de la cuisine, avec un grand saladier de crème au chocolat. Je savais que tu adorais ça.

Seuls sur la nappe rouge, restaient deux ramequins, deux chandeliers dont la flamme des bougies rouges, également, ondulait toujours, au rythme d’une douce musique et pour finir un large saladier en bois rempli de fruits exotiques.

dimanche 12 février 2017

Tes cheveux.


Envieux et admiratif, le matin, quand ta brosse et tes mains suivent leur ondulation, comparable aux vagues de l'Océan.

Emoustillé, quand ils fuient mes doigts et quand ils s'en échappent comme le ferait du sable fin des plages lointaines.

Jaloux quand ils caressent tes épaules nues ou qu'ils s'immiscent dans ton décolleté profond, caressant tes formes comme des algues balayant  les profondeurs salines aux rythme des marées..

Mais excité quand, ils viennent en premier, avant tes lèvres, avant ta bouche, frôler mon visage, mon torse, mon bas ventre.

Au bord de la jouissance quand ta bouche s’empare de mon sexe, et que la douce caresse de tes cheveux sur mes cuisses, amplifie mon excitation, aux rythmes de ta fellation.


 Je les aime, les adore.

dimanche 5 février 2017

Choisissez le vôtre.....

Ce n'est pas compliqué et c'est très agréable.
Cliquez sur le lien ci-dessous.
Faites dérouler le bandeau, visionnez, choisissez.

Bon dimanche.

http://www.hegre.com/massage?locale=fr

vendredi 3 février 2017

Bon Week-End.


La fille du banc public.



Le soleil illuminait le parc. Julien avait les coudes en appui sur le dossier du banc, les jambes allongées et croisées devant lui. Il avait les yeux rivés sur les jeux, où sa fille se défoulait. Il était attentif et pourtant avait l’air apaisé, profitant du bienfait émanant des rayons de soleil, bienvenus en cette période hivernale.

jeudi 2 février 2017

Des métiers qui disparaissent.


A l’heure où l’informatique avale tout sur son passage, Pierre se souvient de son premier métier presque disparu, comme beaucoup d’autres,  actuellement.

samedi 28 janvier 2017

Dans le monde des lilliputiens.


Essayez d'imaginer le parcours de ce mini alpiniste, hors du commun et ô combien chanceux. Des indices dans le texte, mais aussi, des photos vous y amèneront, sans difficultés, à ces différentes étapes de sa "grimpette".

mercredi 25 janvier 2017

Tel un marin.


Non, et j’en suis bien incapable, si je quitte le port, je ne quitte pas le navire.
Peut-être que les flots guideront mes voiles vers une terre d’avenir.
Et puis, J’ai au fond de cale, faute de grenier, une malle lourde comme un menhir.
Au risque de me faire couler, elle est pleine à craquer, elle est bourrée de bons souvenirs.

Cette énième escale, m’a fait découvrir encore de nouvelles belles déesses
Et avec elles, de nouvelles et non moins belles, histoires de fesses.
Alors, pourquoi, encore une fois, au lever du jour, je largue les amarres ?
Je ne me lassais pas pourtant, de leurs baisers, de leurs corps, de leurs nibards.


Un marin est-il un éternel insatisfait, toujours à la recherche d’une terre inconnue ?
Toujours à la recherche d’une île aphrodisiaque où les filles sont nues ?
Pourquoi partir ? Partir, en espérant que les lendemains seront toujours mieux ?
Partir à la recherche d’un idéal,  d’une vahiné qu’ils ne peuvent garder auprès d’eux ?

Alors, beaucoup de navigateurs, d’explorateurs ont fini par jeter l’ancre,
Du moins s’ils ont réussi à dompter les lames de fond, ils ne sont pas cancres.
Ne sommes-nous pas comme eux ? N’avons-nous pas le bonheur près de soi ?
Pourquoi aller chercher d’autres harems, sur la route de la soie ?

Pourtant que c’est beau, une autre bouche, d’autres yeux, d’autres seins à palper,
Un autre ventre, d’autres hanches à caresser, un autre dos à parcourir, un autre cou à baiser,
D’autres creux de reins à découvrir, d’autres paires de fesses à manipuler, écarter,
D’autres pieds, d’autres chevilles, d’autres cuisses  à frôler de ses doigts,de sa bouche à embrasser,
D’autres jambes à écarter, pour venir y poser ses lèvres, sa langue, d’autres sexes à goûter, sucer.

Oui, c’est trop bon ça, mon cœur chavire.


samedi 21 janvier 2017

Quand j'écris, quand je vous lis.



Quand j’écris, quand je vous lis.
Souvent, j’ai bien sûr, une inspiration, due, bien entendu,
A l’humeur de l’instant.

mercredi 18 janvier 2017

mardi 17 janvier 2017

Mes primaires à moi.

                    Un programme différent chaque jour de la semaine.


La femme libérée.



Nathalie n’a plus d’homme attitré depuis quelques années. Un grand chagrin d’amour lui a fait ravaler sa copie auprès d’eux. Cet homme en qui elle croyait, à qui elle avait voué corps et âme, l’avait trompée, mis tous ses sentiments à plat.

Depuis, elle a décidé de vivre libre et sans chaînes. Plus de tabous, plus d’obligation. Elle est devenue une femme libre, libre de ses faits et gestes, libre de se faire plaisir comme elle entend. Libre de suivre ses désirs.

samedi 14 janvier 2017

vendredi 13 janvier 2017

Promenons-nous dans les bois.

Petite parenthèse.

https://www.thumbzilla.com/video/741275935/girlfriends-in-yoga-pants-go-out-in-public-and-fuck-in-the-woods

Lecture sage ou pas...

Aujourd'hui, Samedi 14 Janvier 2017, "Première Nuit de La Lecture", en France.


jeudi 12 janvier 2017

Question technique. Si quelqu'un(e) peut me répondre.

Voilà, je suis abonné à certains blogs.
Je reçois très bien les nouveaux articles
de certains dans "Liste de lecture" (en bas à gauche).
Par contre, ces blogs ne figurent pas dans ma page profil,
et sont pourtant présents dans mon blog,
dans ma liste de blogs (en bas à droite).
C'est le cas du blog "Conan La Barbare".
D'autres nouveaux articles, comme "Pinupmania", "Mile vies plus une",
(j'y suis abonné aussi) ne paraissent pas du tout dans ma "liste de lecture".
Je suis obligé d'aller les chercher, et encore, quand on me dit pas défaut URL.

D'autre part, je ne comprends pas quand on s'abonne les choix:
-Netvibes
-Yahoo
-Atom (quand on clique sur celui là c'est une page de signes incompréhensibles)

Voilà, tout ça est confus, mais...je pige que couic....

mercredi 11 janvier 2017

Les soldes de mon amante.



J’étais en déplacement dans la région parisienne. J’avais prévenu Nathalie par sms. Nous avions l’habitude de nous retrouver quand mon travail m’y amenait.

Je connaissais Nathalie depuis longtemps. Depuis nos études à Rennes. Nous étions grands amis, un peu comme frangin et frangine et, à l’époque, nous n’avions jamais franchi la ligne de l’amitié. Elle avait abandonné l’option commerce, pour suivre à mon plus grand regret, son premier amour, dans la capitale. Mais au bout de cinq ans, cet homme à qui j’en voulais plus que tout, la laissait tomber. Depuis, sa vie n’était faite que d’aventures à droite et à gauche.

Fêlé de fellation.


Une fellation, quand elle est donnée avec  passion, avec amour,
Quand elle est donnée avec autant de plaisir, que celui qui la reçoit,
Est tout simplement magnifique.
La fellation ne doit pas être uniquement mécanique.